Mon Parcours Médical depuis 1988 à aujourd’hui…

Parcours Médical :     Jacques ROLLAND   (naissance le 2 janvier 1960)

 

1 970   Premières radios de la colonne vertébrale suite à des douleurs persistantes. Diagnostic scoliose.

1988 Juin, Analyses de sang et scintigraphie, démontrant la présence d’une spondylarthrite ankylosante et de l’antigène HLA B27 positif.

2 006 Août, Thromboses veineuses Profondes, hospitalisation au CHR de Caen service médecine générale. Alité 24 heures/24 pendant une semaine.                     En cause : Aléa thérapeutique anti TNF (certificat médical) Port de bas de contention. (Catégorie trois)

2010 :10 décembre faute de diagnostic à l’arrivée aux urgences du CHU de Caen. Je demande à passer un scanner ayant un ventre gonflé ce qui m’est refusé. Pour eux c’est la maladie de Crohn.  Muté  une nuit en dermatologie ou il n’y a pas d’interne de nuit.  J’avais à mon arrivée une Péritonite qui devient vite une septicémie puis un choc septique.

1er pronostic vital en jeu.  Opéré une première fois au ventre par laparotomie.

20 décembre Opéré une deuxième fois au ventre (laparotomie) pour la présence de trois abcès dans l’abdomen et être stomisé.

31 décembre Infarctus pulmonaire, 2e pronostic vital en jeu, récidive du choc septique. Depuis le 10 décembre 2010, 5 semaines dans le coma dans le service réanimation. Sortie du CHU, Fin janvier 2011

En Cause : Aléa thérapeutique des anti inflammatoires non stéoridiens.

2 011 Août Double éventration, Troisième opération au ventre. (laparotomie)

Remise en continuité des intestins après neuf mois stomisé et pour supprimer la double éventration. Une semaine d’hospitalisation, service chirurgie digestive.

2 015 Février Pour la spondylarthrite ankylosante, IRM démontrant l’ossification de la colonne vertébrale avec plusieurs hypersignaux et enthésites.

2 015 Août Occlusion intestinale, une semaine d’hospitalisation avec sonde gastrique dans le service chirurgie digestive,

2 015 Septembre Étranglement d’une éventration qui impose une opération en urgence. Une semaine d’hospitalisation et une quatrième opération au ventre (laparotomie),service chirurgie digestive.

2 016 Novembre Cinquième opération au ventre. Opération sur deux éventrations. Opération effectuée dans de très bonnes conditions à la polyclinique du parc à Caen. ( clinique privée)                                                       Opération volontairement effectuée en clinique privée en raison du mauvais comportement du CHU de Caen….

 

Maintenant:

  • Interdiction des anti tnf alpha suite aux thromboses et de l’infarctus pulmonaire.
  • Interdiction des Anti inflammatoires non stéoridiens ( A.I.N.S) suite à la péritonite
  • Interdiction de Cortisone suite aux cinq opérations aux intestins.
  • Séquelles du choc septique.
  • Présence d’un « os de sèche » en continuité du sternum en raison des 4 opérations par laparotomies.
  • Ossification de la colonne vertébrale avec fortes douleurs n’ayant le droit avec ce    parcours qu’à de simples anti-douleurs.
  • Faute du CHU du 10 décembre 2010 : En justice. Les analyses de sang lors de mon arrivée au CHU démontrent la faute. J’ai deux expertises médicales en ma faveur

  • Je me trouve maintenant dans l’incapacité de travailler avec une pension d’invalidité ridicule. Cette pension ridicule n’a rien à voir avec d’éventuels petits revenus du passé, j’ai honorablement bien gagné ma vie, MAIS  la moyenne des dix meilleures années de travail passe au travers un  » barême » et c’est ce dernier qui donne une incidence en donnant une pension ridicule. Soit moins de 500 euros par mois en ayant travaillé 34 ans…
  • J’ai servi de cobaye, et maintenant on m’évite, on m’oublie, on m’interdit de conférence etc…
  • Ma vie est maintenant très difficile avec la spondylarthrite et les séquelles du choc septique.

Je suis maintenant dans ma 31e année de souffrance…

 

(Ce document est effectué avec dossier médical à l’appui, témoignages etc..)