Vivre ou essayer de vivre avec une spondylarthrite ankylosante


Je suis dans ma 32 ème année de spondylarthrite ankylosante. ( depuis juin 1988)

Tous les jours c’est un combat à mener. Avec 5 semaines de comadeux chocs septiques et deux fois mon pronostic vital en jeu. Avec un infarctus pulmonaire, des éventrations, 5 opérations au ventre, une occlusion, un étranglement d’éventration la vie n’est plus la même !!!

Tous ces évènements ne sont pas du à ma spondylarthrite, mais à une faute de diagnostic. La spondylarthrite est une maladie ou les médecins ne sont pas assez formés pour la diagnostiquer ( médecin généraliste) alors il y a des erreurs des fautes, des aléas……

Ma spondylarthrite elle…continue d’évoluer dans la mauvaise direction. La paralysie se voit maintenant sur de simples radios et le bas de ma colonne est en passe de devenir un seul et unique morceau.

Le paradoxe, moi qui suis un ancien judoka, c’est la crainte de tomber avec ma pathologie, car l’ossification si elle casse suite à une mauvaise chute, ne se refait pas comme une fracture osseuse normale….

*********************************************************************

J’ai écrit deux livres, 

Le premier  » douleurs et combats pour la vie  » explique les débuts de ma pathologie jusqu’au jour ou ma vie a basculé…

Le deuxième   » Avoir un handicap, c’est l’exclusion et la précarité » Je raconte cette vie difficile avec un handicap qui ne se voit pas et qui donne une multitude de discriminations. Une vie de combats aussi bien par les douleurs qui sont constantes, mais aussi par les personnes déplorables qui pensent tout savoir et qui finalement devraient plutôt se taire car elles ne savent rien !!! J’ai voulu exprimer cette discrimination dans ce livre avec mon vécu et mes 32 ans d’expérience……

Mes deux livres sont en vente sur http://spondyjacques.com le paiement est sécurisé par carte, ou par chèque.

Je le dédicace et  l’envoie dans les 48 à 72h.

Voici mon email : spondyjacques@outlook.fr

*********************************************************************

Mon Parcours Médical :     

Jacques ROLLAND   (naissance le 2 janvier 1960)

—————————————————————————————————-

1970

Premières radios de la colonne vertébrale suite à des douleurs persistantes.

Diagnostic scoliose.

—————————————————————————————————-

1988 Juin,

Analyses de sang et scintigraphie, démontrant la présence d’une spondylarthrite ankylosante et de l’antigène HLA B27 positif.

—————————————————————————————————-

2 006 Août,

Thromboses veineuses Profondes, hospitalisation au CHR de Caen service médecine générale. Alité 24 heures/24 pendant une semaine.

En cause : Aléa thérapeutique d’Enbrel (certificat médical) Port de bas de contention. (Catégorie trois)

—————————————————————————————————-

2010 :10 décembre

Faute de diagnostic à l’arrivée aux urgences du CHU de Caen. Je demande à passer un scanner ayant un ventre gonflé ce qui m’est refusé. Pour eux c’est la maladie de Crohn.  Muté  une nuit en dermatologie ou il n’y a pas d’interne de nuit.

J’avais à mon arrivée une Péritonite qui devient vite une septicémie puis un choc septique.

1er pronostic vital en jeu.  Opéré une première fois au ventre par laparotomie.

—————————————————————————————————-

2010: 20 décembre

Opéré une deuxième fois au ventre (laparotomie) pour la présence de trois abcès dans l’abdomen et être stomisé.

—————————————————————————————————-

2010: 31 décembre

Infarctus pulmonaire, 2e pronostic vital en jeu, récidive du choc septique. Depuis le 10 décembre 2010, 5 semaines dans le coma dans le service réanimation.

Sortie du CHU, Fin janvier 2011

En Cause : Aléa thérapeutique des anti inflammatoires non stéoridiens.

La faute du CHU est reconnue par deux expertises médicales. 

—————————————————————————————————-

2 011 Août

Double éventration, Troisième opération au ventre.(par laparotomie)

Remise en continuité des intestins après neuf mois stomisé et pour supprimer la double éventration. Une semaine d’hospitalisation, service chirurgie digestive.

—————————————————————————————————-

2 015 Février

Spondylarthrite ankylosante : IRM démontrant l’ossification de la colonne vertébrale avec plusieurs hypersignaux et enthésites.

—————————————————————————————————-

2 015 Août

Occlusion intestinale, une semaine d’hospitalisation avec sonde gastrique dans le service chirurgie digestive.

—————————————————————————————————-

2 015 Septembre

Étranglement d’une éventration qui impose une opération en urgence.

Une semaine d’hospitalisation et une quatrième opération au ventre (par laparotomie),service chirurgie digestive.

—————————————————————————————————-

2 016 Novembre

Cinquième opération au ventre. Opération sur deux éventrations.

Opération effectuée dans de très bonnes conditions à la polyclinique du parc à Caen.

Opération volontairement effectuée en clinique privée en raison du mauvais comportement du CHU de Caen…. 

—————————————————————————————————-

2019 Février

Le mal étant bien avancé, de simples radios donnent facilement la présence de l’ossification. Os du Bassin et vertèbres lombaires sont en  » chantier » 

***************************************************************

  •  Interdiction des anti tnf alpha suite aux thromboses et à l’infarctus pulmonaire.
  •  Interdiction des Anti inflammatoires non stéoridiens ( A.I.N.S) suite à la péritonite.
  •  Interdiction de Cortisone suite aux cinq opérations aux intestins.
  •  Séquelles des 5 semaines de coma et du choc septique.
  •  Présence d’un « os de sèche » en continuité du sternum en raison de 4 opérations par laparotomies.
  •  Ossification de la colonne vertébrale avec fortes douleurs n’ayant le droit avec ce parcours qu’à de simples anti-douleurs.

          Et la vie continue ……….

(Ce document est effectué avec dossier médical à l’appui, témoignages etc..)

Pour prendre contact :  spondyjacques@outlook.fr 

Tag(s) : #Caen#Spondylarthrite ankylosante#spondy#spondylarthrite#combat#douleurs#CHU#procédure CHU de Caen#presse#presse écrite#séquelles#faute médicale#journaliste#journal

Publié par

jackdecaen

Une spondylarthrite ankylosante depuis 29 ans. Des aléas thérapeutiques avec les traitements. Un premier livre " Douleurs et Combats pour la Vie " et bientôt une autre parution. Ma colonne vertébrale est en phase de paralysie, et je cherche des personnes qui ont une colonne ossifiée afin de correspondre tout simplement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *